Le forum des amis de la Renault 6
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bonne route en Renault 6


Partagez
 

 R6 : de ses balbutiements à sa fin...

Aller en bas 
AuteurMessage
Manu
Membre d'or
Membre d'or
Manu

Age : 32
Nombre de messages : 6135

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Empty
MessageSujet: R6 : de ses balbutiements à sa fin...   R6 : de ses balbutiements à sa fin... Icon_minitime1Sam 31 Jan 2009 - 22:17

J'ai repris les informations de l'ancien forum fournies par lagoupille24
__________________________________________________________________

En 1965, la regie lance le projet N°118 (future Renault6), qui déjà donnait une idée générale de la bête.

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Proto_10

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Pa060110

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Pa060113
(Merci Tigrou)
R6 : de ses balbutiements à sa fin... Dsc_0110
(Merci Romain de Forum Auto et Carrare pour le lien)
Le projet N°118 est semble t-il du a Gia, il est assez novateur (pare-choc faisant partie integrante de la carrosserie, comme plus tard sur la R5) Mais c'est un projet maison, un peu moins choquant, voir plus beau qui sera, non sans ressemblance, verra le jours..... La "Gold"!

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 5074799176_dc11a24317_z

L'idée générale est de créer une voiture à mi chemin entre la R4 et la R16, tout en étant dans la gamme des 6 cv.
D'ailleurs, même la presse y croit, la preuve ce "L'Action" de Juillet 1968

R6 : de ses balbutiements à sa fin... L_acti10

Alors que depuis le début de l'été 1968 plusieurs photos ont montré la R6,

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Coa19611

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Coa19612
(Merci DenCOXouR6)

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Img-082142ppm0r

ce n'est qu'au mois d'octobre 68, lors du salon de l'auto 1969 que la Régie présente officielement ce nouveau modèle.
La R6 y joue les vedettes, car à part la R8S, c'est le seul vrai nouveau modèle de la Régie

Elle est d'ailleurs présentée dans une nouvelle teinte dite "Gold" (un mélange de moutarde et de terre de sienne), qui est loin de faire dans la discrétion!

R6 : de ses balbutiements à sa fin... R6_sal11

Si tout le monde s'accorde à reconnaitre le côté pratique du nouveau modèle, ce mariage entre une 4L pour la mécanique et une R16 pour la forme, ne passionnera personne...

_________________
Manu, co-administrateur du forum.
Pas de solution? Alors pas de problème!


Dernière édition par Manu le Dim 8 Fév 2009 - 10:26, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://renault6.forumactif.com
Manu
Membre d'or
Membre d'or
Manu

Age : 32
Nombre de messages : 6135

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Empty
MessageSujet: Re: R6 : de ses balbutiements à sa fin...   R6 : de ses balbutiements à sa fin... Icon_minitime1Sam 31 Jan 2009 - 22:19

La régie fait coïncider le lancement de la R6 avec le 70ème anniversaire des débuts de Louis Renault, organisant à cet effet plusieurs cérémonies, dont un défilé dans Paris des anciens modèles historique de la marque.
La régie revient sur ses origines, en remettent à la lumière un homme qui fut évincé, emprisonné et qui mouru dans l'indifférence 24 ans plus tôt...

La Renault 6 apparait comme la voiture des 70 ans et bien qu'elle n'apparaisse pas comme le modèle le plus marquant de la marque, elle semble promise à un bel avenir

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Img-1027124keth

Lors de sa présentation, la R6 est vivement critiquée pour son esthétique, Bernard Carrat dans l'auto-Journal d'octobre 1968 va jusqu'à dire que ce qui manque le plus à Renault, c'est un styliste.....
N'était-ce pas la même chose que l'on reprochait à la 2CV lors de sa présentation? Elle eu un certain succès pourtant non?

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1are_210

Heureusement, à part son esthétique, la Renault 6 se sort bien de cette première confrontation...

R6 : de ses balbutiements à sa fin... R6_sab10

Avec de serieuses qualités mise en avant:
Faible consommation, très bonne direction, bon confort général, tenue de route sûre, insonorisation soignée (?), arrière transformable et capot ouvrant dans le bon sens...


R6 : de ses balbutiements à sa fin... Img-1329158jwsu
R6 : de ses balbutiements à sa fin... Img-133012oflz6
R6 : de ses balbutiements à sa fin... Img-1330486hlu8

En ce qui concerne les critiques, à part son design, elles concernent surtout sont freinage, un peu juste, assurré par 4 tambours et la faible puissance de sont moteur, du au fait de son age (c'est un Ventoux qui bien qu'un peu plus gros provient directement de la 4 cv!)

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Ecorch10

De plus, la R6 est dotée d'origine d'une sécurité enfant sur les portes arrière
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 09c10
D'un chauffage dégivrage, avec ventilateur
R6 : de ses balbutiements à sa fin... Img-135610lb97u
De 2 aérateurs sur la planche de bord, réglabes en orientation (bof quand même) et en débit
R6 : de ses balbutiements à sa fin... Tablea10
Un lave glace avec pompe à pied est aussi monté de série!
R6 : de ses balbutiements à sa fin... Img-140021wj2ds
Ainsi qu'un plafonier , une boite à gant,
R6 : de ses balbutiements à sa fin... Img-140109gb2tg
Un cendrier
R6 : de ses balbutiements à sa fin... Img-140239kz4nu

Par contre la ceinture de sécurité coute 50 F et les sièges avant séparés et réglables coutent 300 F
R6 : de ses balbutiements à sa fin... Siages10
Ce qui est bien dommage, car ils sont bien plus confortables que la banquette d'origine.

_________________
Manu, co-administrateur du forum.
Pas de solution? Alors pas de problème!


Dernière édition par Manu le Dim 1 Fév 2009 - 11:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://renault6.forumactif.com
Manu
Membre d'or
Membre d'or
Manu

Age : 32
Nombre de messages : 6135

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Empty
MessageSujet: Re: R6 : de ses balbutiements à sa fin...   R6 : de ses balbutiements à sa fin... Icon_minitime1Dim 1 Fév 2009 - 11:34

Du fait d'une motorisation un peu faible pour sa première version, et d'une concurrence rude (Simca 1100 et Peugeot 204), la régie lance le 1,108 L de 46 cv (Cleon).
Cette nouvelle version s'appellera la TL. Le 0.804 L sera baptisé L
La TL bénéficiera en plus d'un freinage à disques, gage d'une meilleure sécurité.

___________________________________________________________________


En 1974, Renault donne naissance à la série 2 : un restylage de la Renault 6.

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 03a10

Rien ne change au niveau carrosserie. Les feux sont désormais carrés et la calandre échange ses chromes pour le plastique...
On différencie la TL de la L par ses baguettes chromées tout le long de la caisse.
Les sièges séparés sont désormais de série.

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 0410

La TL peut recevoir certaines options : dégivrage de la lunette arrière, toit découvrable.

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 11c10

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 11a10

Voici quelques lignes extraites de l'expert automobile de 1973 n°92 :
    La Renault 6 retouche sa robe
    Il y a cinq années que la presse internationale essayait en Camargue les premières préséries de ce modèle.
    Les commentaires laissaient cependant percer une question : "Est-ce une super Renault 4 ou une mini Renault 16?"
    Cinq années après chiffres à la main, la réponse tombe d'elle même : la Renault 6 a sa propre personnalité,
    elle a su séduire déjà près de 950.000 utilisateurs. Ils ont trouvé dans ce modèle un juste compromis :
    qualités routières, performances, fonctionnalité, entretien pour un coût d'utilisation très appréciable dans sa catégorie


R6 : de ses balbutiements à sa fin... Img_0010

    Conclusion ( de l'essai)
    La R"6" 1100 est avant tout une petite voiture très sûre et rassurante qui ne pose aucun problème de conduite
    en raison d'une boîte de vitesse excellente, d'une tenue de route parfaite et d'un bon freinage. En outre elle s'avère
    très pratique puisqu'elle offre deux possibilités. Soit de transporter quatre personnes très confortablement à
    une vitesse moyenne fort acceptable pour une consommation modeste de carburant. Soit d'assurer une
    fonction commerciale après transformation instantanée de son arrière.
    Il serait mal venu de lui reprocher la timidité, d'ailleurs toute relative de ses performances. La vitesse maximale
    de quelques 140 km à l'heure suffit amplement à ses habitués qui recherchent d'abord la sécurité, la facilité
    de conduite, la qualité de la mécanique tandis qu'elle n'accorde qu'une importance secondaire à la mode
    et ne songe pas s'entraîner à la comptétition sportive.
    Cependant la rajeunissement de style de la R"6" va probablement susciter une relance d'interêt pour cette
    vaillante 6 cv et l'élargissement de sa clientèle déjà bien acquise.


Peu de modifications seront apportées par la suite, on note tout de même :
  • Ceintures à enrouleurs
  • Eclaireur des plaques de police
  • Augmentation de la puissance pour la TL (47.5cv)

Ecrasée par la popularité des R4 et R5, la Renault 6 L disparaît en 1979. La TL suivra en 1980

Le modèle continuera tout de même sa vie en Espagne jusqu'en 1986.
Elle termine sa vie chez nos amis argentins.

________________________________________________________________________________________________

De nos jours il est rare de trouver une Renault 6 en bon état.
Beaucoup ont fini en casses, la corrosion aidant...

R6 : de ses balbutiements à sa fin... R610
Il est maintenant difficile de trouver les versions découvrable ou Sinpar (4x4) même si elles ne font pas partie des voitures recherchées pour la collection.

_________________
Manu, co-administrateur du forum.
Pas de solution? Alors pas de problème!
Revenir en haut Aller en bas
http://renault6.forumactif.com
6R6
Super sixter
Super sixter
6R6

Age : 49
Nombre de messages : 1576

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Empty
MessageSujet: POUR LES DATER   R6 : de ses balbutiements à sa fin... Icon_minitime1Jeu 5 Fév 2009 - 20:31

N°S = numéro de série (sur carte grise et plaque losange)
N°F = numéro de fabrication (sur plaque ovale)

MODELES 69 :  (septembre 1968 - août 1969)
9/1968 : Sortie de la Renault 6, 845cc, 5CV, type R1180, 34ch DIN
3/1969 : Soufflerie de chauffage à 2 vitesses, inversion des commandes essuie-glace/feux de stationnement
N°S 000265 à 101356 - N°F 1 à 87791

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Ecorch11

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1969_r10

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1969_r11



MODELES 70 : (septembre 1969 - août 1970)
Aucune différence extérieure. Nouveau dispositif de verrouillage de banquette AR
N°S 1491501 à 1655000 - N°F 87792 à 244978

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1970_r10

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1970_r11


MODELES 71 :
(septembre 1970 - août 1971)
Le rétroviseur n'est plus pincé, mais standard vissé (peint en gris sur version de base, chromé sur TL).
Levier de vitesses abaissé, nouveau levier de frein à main, commande de clignotants à gauche du volant, arrêtoirs de portes, réservoir 40 litres. Toit ouvrant en option. Le monogramme "RENAULT" est déplacé à gauche du hayon.
Sortie de la Renault 6TL, 1108cc, 6CV, type R1181, 45ch DIN (reconnaissable à ses jantes, à sa grille supplémentaire sur calandre déportant la plaque sur le pare-choc AV, à son tableau de bord style alu brossé, à son volant, à sa sortie d'échappement sur l'arrière avec silencieux supplémentaire, à sa grille de vitesses "européenne" et à son sigle TL)
N°S 1655001 à 1748000 - N°F 244979 à 325726 (R1180)
N°S 7800051 à 7938000 - N°F 1 à 117730 (R1181)

R1180
R6 : de ses balbutiements à sa fin... Nc18_212

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1971_r13


R1181
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1971_r10

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1971_r11



MODELES 72 :
(septembre 1971 - août 1972)
Suppression des feux de stationnement, du jonc chromé des vitres de custode, des deux baguettes chromées supérieures de la calandre, baguettes de bas de caisse plus fines et de section triangulaire, feux AV entièrement blancs, remplacement des deux demi-baguettes chromées de hayon par une baguette unique, éclaireur de plaque tout noir.
La version de base 1180 reçoit le volant de la TL et perd le trou de passage de manivelle dans le pare-choc avant (la TL n'en avait pas).
La TL 1181 reçoit un alternateur en remplacement de la dynamo.
N°S 1478001 à ... - N°F 325727 à 392933 (R1180)
N°S 7938001 à 8042200 - N°F 117731 à 238799 (R1181)


R1180 et R1181
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1972_r10

R1180
R6 : de ses balbutiements à sa fin... Profil10

R1181
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1972_r11



MODELES 73 :
(septembre 1972 - août 1973)
Filtre à air à 2 positions, moteurs dépollués, plafonnier rond déplacé sur le côté. Points d'ancrage pour ceintures AR.
Dans les premiers mois, apparition d'un monogramme "6" faisant suite au "RENAULT" sur hayon, et montage du nouveau losange de Vasarely sur la calandre. Dans le même temps, l'aile arrière gauche perd son "6" et son "TL".
La 1180 reçoit la boîte de vitesses de la TL.
Le moteur de la 1181 passe de 45 à 47 ch DIN et doit utiliser du supercarburant.
N°S 1800001 à ... - N°F 392934 à 439661 (R1180)
N°S 8042201 à 8155000 - N°F 238800 à 337811 (R1181)

R1180
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1973_r10
(Par contre, le rétroviseur devrait être peint, et non chromé)

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1973_r11

R1181
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1973_r12

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1973_r13



MODELES 74 : (septembre 1973 - août 1974)
Nouvelle calandre (grille grise) avec phares carrés, nouveaux pare-chocs (l'avant est réhaussé et intègre les feux), nouveaux feux arrière, baguettes de bas de caisse en plastique noir, nouveau monogramme de hayon et suppression du monogramme chromé sur l'aile arrière-gauche. La "TL" est équipée de baguettes de ceinture de caisse, alors que la version de base ne conserve qu'une baguette sur le hayon. Nouveau plafonnier à bascule.
Sur 1180 : sièges AV séparés de série, mais à dossiers fixes
Sur 1181 : baguette de ceinture de caisse, moquette sur tablette AR, cendriers sur portes AR
N°S 1862001 à ... - N°F 439662 à 485615 (R1180)
N°S 8155001 à 8255000 - N°F 337812 à 433930 (R1181)


R1180 et R1181
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1974_r10

R1180
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1974_r11

R1181
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1974_r12


MODELES 75 :(septembre 1974 à août 1975)
Signal de détresse de série, accrochage des ceintures de sécurité à brins séparés
Sur 1180 : suppression des enjoliveurs de roues, retour automatique des essuie-glaces
Sur 1181 : essuie-glace à 2 vitesses de série, lunette AR chauffante de série
N°S 1910001 à 1950000 - N°F 485616 à 519000 (R1180)
N°S 8255001 à 8331000 - N°F 433931 à 503560 (R1181)


R1180
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1975_r10
(Le rétroviseur devrait être peint, et non chromé)

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1975_r11

R1181
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1975_r13

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1975_r14




MODELES 76 :
(septembre 1975 à juin ou août 1976)
Nouvelle tablette AR à côtes, suppression option toit ouvrant
Sur 1180 : appellation "RENAULT 6 L", montage alternateur, lunette AR chauffante en option
Sur 1181 : ceintures à enrouleur en option
N°S 1950001 à 1990000 - N°F 519001 à 555819 (R1180)
N°S  8331001 à 8400000 ou 8401000 (j'ai deux sources contradictoires) - N°F 503561 à 572081 (R1181)


R1180 et R1181
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1976_r10
(L'option toit ouvrant semblait encore prévue au catalogue lors de la séance photos)

R1180
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1976_r12
(Naturellement, le rétroviseur droit a été ajouté, de même que les enjoliveurs de roues)


R1181
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1976_r11



MODELES 77 : (juillet ou septembre 1976 à juin ou août 1977)
Calandre et portes de phares noires (au lieu de grises), éclaireur de plaque type Renault 5 sur le hayon avec montage d'une petite poignée chromée sous le barillet, ceintures à enrouleurs de série, nouveau compteur avec aiguille orange, double-circuit de freinage avec indicateur de chute de pression, carburateur indéréglable.
N°S 1990001 à ... - N°F 555820 à 581126 (R1180)
N°S 8400001 ou 8401001 à ... - N°F 572082 à 626710 (R1181)

R1180
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1977_r10

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1977_r11

R1181
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1977_r12

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1977_r13



MODELES 78 :(juillet ou septembre 1977 - juin ou août 1978)
Rétro extérieur noir, tablette AR noire, poignées de maintien, vidange moteur portée à 7500km et boîte à 30000
Sur 1180 : retour à l'appellation "RENAULT 6", lunette AR chauffante de série, essuie-glace à 2 vitesses
Sur 1181 : suppression cendrier sur porte AR-G
N°S 2019501 à ... - N°F 581127 à 595481 (R1180)
N°S 8456501 à ... - N°F 626711 à 669166 (R1181)

R1180
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1978_r10

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1978_r11
(Naturellement, les jantes, le rétroviseur droit et le liseré de ceinture de caisse ne sont pas d'origine sur la photo de l'arrière, et le pare-choc non plus.)

R1181
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1978_r12

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1978_r13


MODELES 79 : (juillet ou août 1978 - juin 1979)
Feux AV bicolores, ceintures de sécurité AR
6/1979 : Arrêt de fabrication de la R1180
N°S 2035001 à ... - N°F 595482 à 602878 (R1180)
N°S  8498001 à ... - N°F 669167 à 698389 (R1181)

R1180
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1979_r10

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1979_r11

R1181
R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1979_r12

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1979_r13


MODELES 80 :
(juillet 1979 - juin 1980)
Aucune différence extérieure. Tube de jauge d'huile modifié pour permettre la vidange par aspiration
5/1980 : Arrêt de fabrication de la R1181
N°S ... à ... - N°F 698390 à ...

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1980_r10

R6 : de ses balbutiements à sa fin... 1980_r11


A noter qu'au même moment s'arrêtaient les R12, 304, GS, Estafette...
Nombre de R6 produites : 1743314
L'R6 continuera cependant sa carrière à l'étranger pour les marchés espagnol et sud-américain, où une version GTL fut d'ailleurs produite. (voir post-it "La R6 à l'étranger")

Il me manque juste une photo d'arrière de R1180 modèle 1972, mais vous pouvez vous reporter à la photo du modèle 1973 (rigoureusement identique car n'ayant pas encore reçu le monogramme "6").
EDIT manu : fusion des deux messages successifs[b]


Dernière édition par 6R6 le Lun 28 Mai 2018 - 11:26, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
6R6
Super sixter
Super sixter
6R6

Age : 49
Nombre de messages : 1576

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Empty
MessageSujet: Changements de millésimes   R6 : de ses balbutiements à sa fin... Icon_minitime1Jeu 5 Fév 2009 - 21:32

Changements de millésimes au 1er septembre jusque millésimes 79 (ou 75 selon d'autres sources), puis 1er juillet depuis millésimes 1980 (1/7/1979) (ou depuis millésimes 1977 (1/7/1976) selon ces autres sources), puis 1er janvier depuis 2000.

Avec le numéro de série, on peux déterminer son millésime. A noter que toutes les modifications s'étalaient parfois sur plusieurs semaines, voire mois. Ainsi, sur mes 3 R6 du début du millésime 73, une a encore un plafonnier 72, et aucune n'a encore le nouveau losange. Les feux AV bicolores des modèles à phares ronds furent posés sur les modèles 69, 70 et 71, et les blancs sur les modèles 72 et 73. (Sources Gazoline "guide d'achat R6" et différentes brochures publicitaires et photos de catalogue Renault d'époque).
Mes deux premières "73" de fin 72 avaient les bon feux et pas la troisième.


Dernière édition par 6R6 le Mar 24 Fév 2009 - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
6R6
Super sixter
Super sixter
6R6

Age : 49
Nombre de messages : 1576

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Empty
MessageSujet: Pour Paddy, feux AV 1973   R6 : de ses balbutiements à sa fin... Icon_minitime1Jeu 5 Fév 2009 - 22:07

R6 : de ses balbutiements à sa fin... R6tl_111
R6 : de ses balbutiements à sa fin... R6_avr10

Ci-joint photos de deux R6 (bleu ciel 456 et bleu foncé 460) de 1973
Revenir en haut Aller en bas
6R6
Super sixter
Super sixter
6R6

Age : 49
Nombre de messages : 1576

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Empty
MessageSujet: Pour Paddy, feux AV 1973   R6 : de ses balbutiements à sa fin... Icon_minitime1Ven 6 Fév 2009 - 10:09

Extrait de catalogue Renault d'époque (une TL modèle 72 ou 73, car sans feux de stationnement)
R6 : de ses balbutiements à sa fin... R6tl_112
Revenir en haut Aller en bas
6R6
Super sixter
Super sixter
6R6

Age : 49
Nombre de messages : 1576

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Empty
MessageSujet: EN RESUME, POUR DATER UNE R6 RENCONTREE DANS LA RUE   R6 : de ses balbutiements à sa fin... Icon_minitime1Sam 7 Fév 2009 - 12:57

- Phares ronds, ancien système de déverrouillage de banquette AR (leviers horizontaux)........MODELE 69

- Phares ronds, système classique de déverrouillage (leviers verticaux), commande des vitesses tranversant la planche de bord........ MODELE 70

- Phares ronds, levier passant sous la planche de bord, feux de stationnement sur ailes AV.............. MODELE 71

- Phares ronds, pas de feux de stationnement, ancien losange de calandre...............MODELE 72 (ou tout-début modèle 73)

- Phares ronds, nouveau losange de calandre (Vasarely)................. MODELE 73

- Phares carrés, calandre grise, étrier commun pour accrocher les ceintures AV (et enjoliveurs de roues pour R1180)..... MODELE 74

- Phares carrés, calandre grise, brins séparés d'accrochage des ceintures, ancienne tablette AR..... MODELE 75

- Phares carrés, calandre grise, nouvelle tablette AR à côtes, mais encore ancien éclaireur de plaque.............. MODELE 76

- Phares carrés, calandre noire, éclaireur de plaque type R5, mais rétro encore chromé et tablette AR colorée..... MODELE 77

- Phares carrés, calandre noire, rétro et tablette AR noirs, mais feux AV encore blancs....... MODELE 78

- Phares carrés, calandre noire, feux AV bicolores (et ceintures AR obligatoirement)..... MODELES 79 et 80

L'années automobile, ou année-modèle, ou millésime, diffère de l'année civile. Elle commence le 1er septembre précédant l'année civile (par exemple, un modèle 71 est censé être mis en circulation entre le 1/9/1970 et le 31/8/1971). Le millésime 79 n'a duré que 10 mois car à partir du millésime 80, le début de l'année automobile a été avancée au 1er juillet. (Cependant, d'autres sources font état d'un changement de millésime au 1er juillet dès les modèles 77, soit dès le 1/7/1976. Pas évident d'avoir des informations fiables...)


Dernière édition par 6R6 le Mar 24 Fév 2009 - 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
6R6
Super sixter
Super sixter
6R6

Age : 49
Nombre de messages : 1576

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Empty
MessageSujet: Logo Renault   R6 : de ses balbutiements à sa fin... Icon_minitime1Sam 7 Fév 2009 - 13:54

Vasarely (1908-1997) est l'artiste avant-gardiste qui a dessiné le logo Renault en 1972. La même année, il avait refait la façade de l'immeuble RTL, visible au 22 rue Bayard à Paris de 1972 à 2017.

Ce fut le logo officiel de Renault de 1972 à 1992.

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Renaul10


Dernière édition par 6R6 le Mar 22 Mai 2018 - 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
6R6
Super sixter
Super sixter
6R6

Age : 49
Nombre de messages : 1576

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Empty
MessageSujet: Chiffres de production   R6 : de ses balbutiements à sa fin... Icon_minitime1Jeu 19 Fév 2009 - 9:07

Il s'agit des chiffres de production par année civile (1er janvier au 31 décembre), donc pas par millésime.
Les lettres indiquent les pays de production concernés : F=France, E=Espagne, A=Argentine, C=Colombie

1968 :  12629   F
1969 : 166833   FEA
1970 : 200469   FEA
1971 : 236177   FEAC
1972 : 214070   FEAC
1973 : 162966   FEAC
1974 : 173817   FEAC
1975 : 137373   FEAC
1976 : 116064   FEAC
1977 : 102800   FEAC
1978 :  77282   FEAC
1979 :  57691   FEAC
1980 :  29255   FEAC
1981 :  19321   EAC
1982 :  12935   EAC
1983 :  13622   EAC
1984 :    5525   EAC
1985 :    2786   E
1986 :    1689   E

TOTAL 1743314. Le tableau initial faisait état de 2786 pour l'année 1985 ET l'année 1986, ce qui me paraît fort peu probable, et ne cadre pas avec le chiffre total fourni par Rétromania n°42. J'ai donc pris la liberté de recalculer le chiffre de l'année 1986 pour arriver au bon total.


Dernière édition par 6R6 le Mar 22 Mai 2018 - 10:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
6R6
Super sixter
Super sixter
6R6

Age : 49
Nombre de messages : 1576

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Empty
MessageSujet: Puissances   R6 : de ses balbutiements à sa fin... Icon_minitime1Mar 10 Mar 2009 - 10:46

Petite précision au sujet des puissances moteur, car il y a de quoi s'embrouiller.
Jusqu'au début des années 70, il était coutume de mesurer la puissance des voitures avec la norme américaine SAE (Society of Automotive Engineers), qui mesurait la puissance en sortie moteur, accessoires non entraînés (boîte de vitesse, dynamo, ventilateur...). De ce fait, la puissance mentionnée était plutôt optimiste.
Puis la norme allemande DIN (Deutsch Industrie Normen), plus réaliste, s'est imposée. La puissance est alors mesurée en bout de transmission, avec les accessoires entraînés.
Ainsi :
- les R6/R6L ont une puissance de 38 ch SAE ou 34 ch DIN.
- les R6TL modèles 71 et 72 ont une puissance de 48 ch SAE ou 45 ch DIN.
- les R6TL modèles 73 à 80 ont une puissance de 50,5 ch SAE ou 47 ch DIN.
Revenir en haut Aller en bas
Furanku
Sixter confirmé
Sixter confirmé
Furanku

Age : 40
Nombre de messages : 188

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Empty
MessageSujet: Re: R6 : de ses balbutiements à sa fin...   R6 : de ses balbutiements à sa fin... Icon_minitime1Jeu 12 Mar 2009 - 7:41

C'est étrange, ma R6 porte le numéro 8527219, et a été mise en circulation en juin 1979, ça ne colle pas avec le premier post, si?
Revenir en haut Aller en bas
6R6
Super sixter
Super sixter
6R6

Age : 49
Nombre de messages : 1576

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Empty
MessageSujet: Re: R6 : de ses balbutiements à sa fin...   R6 : de ses balbutiements à sa fin... Icon_minitime1Jeu 12 Mar 2009 - 9:41

Début du millésime 1979 (été 1978) au n° 8498001 pour les R1181.
Tu as le n° 8527219 en juin 1979, ça colle !
Par contre je n'ai pas pû trouver le n° corespondant au début des modèles 1980, ni sur Gazoline, si sur la RTA. Probablement vers le n° 8530000 je pense.
Revenir en haut Aller en bas
denCOXouR6
Sixter connaisseur
Sixter connaisseur
denCOXouR6

Nombre de messages : 531

R6 : de ses balbutiements à sa fin... Empty
MessageSujet: Re: R6 : de ses balbutiements à sa fin...   R6 : de ses balbutiements à sa fin... Icon_minitime1Jeu 12 Mar 2009 - 19:36

bien ce topic! je voit que les specialiste sont dans la place! je vous met bientot ici quelque photos de la genese de la R6, proto et maquette...

la mienne est une 1180 du 2 mars 1979, mais comment la situer dans la production de l année?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




R6 : de ses balbutiements à sa fin... Empty
MessageSujet: Re: R6 : de ses balbutiements à sa fin...   R6 : de ses balbutiements à sa fin... Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
R6 : de ses balbutiements à sa fin...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Renault 6 :: Général :: Articles traitant de la R6 - Historique-
Sauter vers: